Histoire de Jean-Luc POUTEAU



Un pâtissier devenu meilleur sommelier du Monde ...

II n'est pas tombé tout petit dans la potion magique. Rien ne prédestinait Jean-Luc Pouteau à se passionner pour Ie vin. Sorti pâtissier d’une école hôtelière parisienne, il exercera dans différentes maisons dont Serge à La Rochelle.

En marge de son service militaire dans la marine à Brest, il rencontrera la fille d’un vigneron qui lui fera découvrir le Cabernet d’Anjou. Embauché comme Maître d’Hotel dans une auberge angevine, mais avec des connaissances œnologiques limitées, son patron I ‘envoie faire la tournée de fournisseurs viticoles. II y prend goût et profite de ses jours de congés pour approfondir sa connaissance des crus régionaux : Chinon, Bourgueil, Saumur.

En 1972, il s'inscrit au concours des Meilleurs Sommeliers de France. II arrive premier de l‘épreuve régionale mais dernier en finaleâ Paris. II s'acharne travaille méthodiquement et en 1974, il est 4éme de la finale nationale. Et en 1976, à 31 ans il est reconnu comme meilleur sommelier de France. Sa jeune notoriété Iui permet d'être embauché comme sommelier dans des établissements parisiens prestigieux. II y perfectionne sa connaissance des vins étrangers.

En 1986, Ie concours du meilleur sommelier devient mondial, il y représente la France. Parmi 37 candidats, il sera reconnu comme Ie meilleur.

Aujourd’hui, ils ne sont que 16 dans Ie Monde a être honorés de ce titre. Ayant transmis sa cave en région parisienne à ses enfants (Laetitia et Jean-Christophe), Jean- Luc Pouteau parcourt Ie globe alternant formations, conférences, sélections et conseils.